L’oignon, le rhume, le mythe

Voilà que j’apprends quelque chose de formidable via Facebook :

Voilà ce qui arrive quand vous mettez un oignon sous le lit de votre bébé

Voilà ce qui arrive quand vous mettez un oignon sous le lit de votre bébé.

Si je comprend bien cet article, l’oignon c’est cool parce qu’il y a du Sélénium et de la Quercétine. Question : ces deux composants sont ils volatiles ? Je ne trouve pas d’info sur la portée aérienne, seulement pour de l’eau. Parce que si c’est ça la force de l’oignon, alors soit on en mange, soit on l’équipe en wifi ^^ .
De plus, l’article nous informe que l’effet du sélénium comme anti oxydant contre les maladies respiratoires. Je n’ai trouvé que des trucs sur « Acné, alopécie, asthénie, chute des poils, dermatoses, éjaculation précoce, fatigue, impuissance, séborrhée. » ici : http://www.e-sante.fr/selenium-ses-roles/guide/1704 et la : https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/MedicamentsHomeopathiques/Fiche.aspx?doc=medicament-homeopathique-selenium (encore que c’est homéopathique… donc il y en a surement plus dans l’oignons que dans les gélules.).
Si qqun à quelques choses à propos des maladies resp, je prend ! (rien trouvé sur le vidal : )
Dernier point, si vous voulez faire une cure de sélénium, mangez des noix, des mangues, des clémentines, des lentilles (jackpot !) ou des patates, ça évite de puer de la gueule après 

Ensuite la quercétine : cité pour ses vertus anti allergique et inflammatoire. Sur https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=quercetine_ps on apprend qu’en effet, y a peut être un truc. Mais pas sûr, les études sont faibles et les effets semblent trop timide pour être généralisable (ça veut pas dire que c’est faux, ça veut dire « on sait pas »). Mais ça donne une idée de la posologie pour les rhumes allergiques et l’asthme : 300 à 600mg par jour. Wikipédia confirme le site précédent concernant l’oignon : pour avoir 300 à 600mg de quercétine il faut manger … 1,5 à 2kg d’oignon CRU par jour (pour un effet dont on est pas sûr. J’vous l’ai dit, mangez des lentilles… pensez à votre conjoint.e .
Le reste des sites que j’ai trouvé sur le sujet manque de source, et donc je ne me permet pas vraiment les utiliser. Toutefois, je suis open à poursuivre mes lectures!

En gros, pour en revenir à l’oignon sous le lit, c’est super que ça ait marché pour l’autrice de l’article, mais d’un point de vue scientifique, c’est somme toute peu recevable. Ceci dit je me répète, on trouve peu d’études concluantes, donc en l’état actuel des connaissances (et ça pourrait changer si c’était prouvé par une étude de masse), c’est clairement pas une solution miracle.
Il faudrait voir combien de personne ont essayé (et sur elles même, pas que les enfants) et combien ont constaté une amélioration nette (oui, parce qu’avec le temps ça s’améliore aussi, mais c’est moins vendeur) et combien ont dû attendre patiemment, armé de leur boite de mouchoir.

Pour conclure, mes chers amillaitant, sortez vos séringues et pipettes de sérum phy ou de lait maternel, au moins ça puera pas le matin dans la chambre de micronain ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.